Actualités du laboratoire

 

Séminaire doctoral : la construction des concepts juridiques

Mardi 1er mars 12h30-14h00, Salle Poncet 14
 par Frédéric Rouvière, Professeur à l'Université d'Aix-Marseille
 
 
Comment construire un concept juridique ?
La conférence proposée examinera les règles de construction et de validation par le chercheur de nouveaux concepts juridiques. Le problème est de savoir comment faire du neuf avec de l'ancien, c'est-à-dire comment proposer une nouvelle définition des catégories juridiques (voire leur refonte) sans pour autant modifier le droit positif. La conférence prendra un exemple complet et approfondi issu d'un article de doctrine. Il s'agira d'expliquer étape après étape comment un concept juridique juridique nouveau permet de mieux justifier, expliquer et décrire le droit en vigueur. La conférence sera essentiellement méthodologique et ne nécessite aucun prérequis dans le domaine philosophique ou épistémologique.
 
 
 

séminaire de Théorie du droit

 
Affiche Seminaire 3 03 16Les transformations du droit du travail

 

Faculté de Droit et de Science Politique 

Jeudi 3 Mars 2016, 16h00  - Salle des Actes

 

r Grégory Lewkowicz, Professeur à l’Université Libre de Bruxelles, Centre Perelman de Philosophie du droit

Le droit global face à la question sociale

r Benoit Kanabus, Chercheur FNRS, Enseignant- Chercheur à l’Université catholique de Louvain, Centre de Philosophie du Droit

De l’affaire Renault à ses fondements cliniques et philosophiques 

 

Programme : Télécharger

 

✔ texte de la conférence de M. Benoit Kanabus

 

 

14ème congrés de l'AIMJ/IALM

Envoyer

 
ColloqueL'internormativité    / Colloquium on Internormativity 

 Aper_AIMJ_CPPD

Appel à contributions / Call for Papers Télécharger


Les 6 et 7 octobre 2016, le Centre Perelman de Philosophie du droit (ULB) et l’Association Internationale de Méthodologie Juridique (AIMJ/IALM) organisent un colloque sur l’internormativité. 

On October 6-7, 2016, the Perelman Center for Legal Philosophy (ULB) and the International Association of Legal Methodology (AIMJ/IALM) will host a colloquium on internormativity.

 

 

Séminaire

La théorie des sources du droit

Séminaire, avec

François Ost, professeur université Saint-Louis, Bruxelles
"Penser le droit aujourd'hui: l'exemple de la théorie des sources"

Frédéric Rouvière, professeur AMU
"La métaphore fonctionne-t-elle ?"

Adrienne Callejas, doctorante AMU
"La théorie des sources à la lumière des visas à la Cour de cassation"


Mardi 24 Novembre 2015 - 16h30 Salle Poncet 13

   

Le Désaccord en droit

 
Colloque, Aix-en-Provence, Le désaccord en droit  Nouveaux regards sur l'argumentation en droit 
Faculté de Droit et de Science Politique / Faculté ALLSH

Jeudi 5 & Vendredi 6 Novembre 2015

Salle des Actes (FDSP ) - Salle A220 (ALLSH)

Affiche Colloque DesaccordSynopsis

Notre point de départ se trouve dans les doctrines de Dworkin, Rawls ou encore, de façon différente d’Habermas, qui défendent une épistémologie du désaccord raisonnable pour la construction d’une théorie de l’argumentation en droit : le « droit comme intégrité » chez Dworkin à partir de la recherche de la cohérence entre les décisions juridiques du passé, même si elles expriment des principes différents, comme contribution des juges à la construction d’une « communauté de principe », assurant l’égal respect dû à chacun des membres de la communauté ; le « consensus par recoupement » à partir des désaccords raisonnables sur les grandes théories de la justice pour Rawls qui regarde par ailleurs le judicial review comme le lieu le plus illustratif de la pratique de cette raison publique. La priorité donnée aux « droits » plutôt qu’au « Bien » permet à Rawls de faire vivre ensemble des points de vue sur la justice différents et irréconciliables sur une conception politique de la justice aussi profonde que possible et allant au-delà d’un simple modus vivendi procuré par l’histoire. 

L’argumentation juridique a-t-elle les ressources pour traiter le désaccord dans la société ? N’y a-t-il pas un décalage entre le désaccord et l’ampleur de son traitement devant les juges et le désaccord dans nos sociétés plurales ? Convient-il d’éviter de faire remonter le raisonnement judiciaire vers des prémisses trop générales, révélatrices de nos désaccords ? A quoi servirait dans l’argumentation juridique l’usage intempestif de la justification de nos points de départ modestes par une méthode scientifique rationnelle ? Il y a là une discussion que l’on voudrait pouvoir reprendre autour notamment de la conception de ce que sont nos désaccords sur la justice et la politique et de la façon dont on peut ou dont on doit les traiter en droit. 

 Ce travail ne peut être mené sans que l’on observe aussi au plus près l’argumentation juridique et sans tenir compte des recherches sur les méthodes et les lieux de l’argumentation. Nous voulons ici rejoindre les travaux qui analysent le désaccord entre juges sur le droit dans le champ très particulier des logiques juridiques de découverte dans les cas imprévus ou douteux (théorie de la défaisabilité) ou sur la façon de structurer le raisonnement juridique et sur l’utilité d’y révéler les théories éthiques et morales controversées pour répondre à des questions de droit toujours très concrètement situées. 

 On se demandera quelle place les théoriciens de l’argumentation juridique font à une épistémologie du désaccord. Nous retrouverons ici la question aussi classique que centrale de savoir quel est l’ « auditoire » du juge. 

Programme : Télécharger

 

séminaire interdisciplinaire

 
Vignette Affiche-inter sections copie

séminaire interdisciplinaire, première table ronde du programme INTER+SECTIONS sur le thème «Interdisciplinarité »

 

Faculté de Droit et de Science Politique 

Vendredi 25 Septembre 2015, 13h30

Salle Fabre 5

Programme : Télécharger

   

Le fondement du savoir juridique

PDFImprimerEnvoyer

Peut-on penser le droit sans la norme ?

Aix-en-Provence, Faculté de Droit, Mercredi 17 décembre 2014 : 14h - 16h, amphithéâtre PEIRESC (bâtiment central, rez-de-chaussée)

Conférence par Frédéric Rouvière, Professeur à l'Université d'Aix-Marseille

Synopsis

Penser le droit sans la norme paraît être une contradiction dans les termes. Pourtant, le fondement du savoir juridique peut être pensé à partir de la pratique juridique elle-même et non de façon spéculative c'est-à-dire en définissant le droit comme un ensemble de règles ou de normes. Cette démarche, aux antipodes de l'analyse kelsénienne, consiste alors à dégager les conditions de possibilité théoriques de la pratique juridique. Kant, Husserl, Foucault, Perelman seront utilisés pour montrer la fertilité d'une approche proprement épistémologique du droit.

La conférence durera approximativement 45 minutes et sera suivie d'un débat-discussion avec les participants.

 

L'évolution et la révision des concepts juridiques

 
Séminaire de recherche, Aix-en-Provence, Faculté de Droit et de Science Politique

AfficheProgrammeConceptsJeudi 23 Octobre 2014, 13h30

Salle Bry (Bâtiment central - 3ème étage )

Synopsis

Contrairement à une idée reçue, les concepts juridiques ne sont pas figés. Au contraire, ils évoluent sans cesse et font l’objet de révisions pratiques et théoriques importantes. Existe-t-il des lois de révision des concepts ? Quels éléments pèsent sur la transformation des concepts juridiques ? Des exemples précis et des analyses théoriques permettront d’esquisser quelques pistes de réflexions.

 

Programme : télécharger

   

Page 2 sur 5